Publications

Revues scientifiques

Balençon M, Garnier-Jardin C, Lemesle M, Michard Lenoir AP, Paysant F, Rambaud C, Rey-Salmon C, Scolan V, Tisseron B, Vabres N.
Création de la Société française de pédiatrie médico-légale (SFPML) : deux spécialités complémentaires au service de l’enfant
La Revue de Médecine Légale. 2017 Feb ;8(1):1-3.

.

Balençon M, Garnier-Jardin C, Lemesle M, Michard Lenoir AP, Paysant F, Rambaud C, Rey-Salmon C, Scolan V, Tisseron B, Vabres N.
Société française de pédiatrie médicolégale (SFPML) : l’alliance de deux spécialités au service de l’enfant.
Arch Pediatr. 2016 Dec ;23(12):1222-1224.

On en parle dans la presse...

Bébés secoués : La priorité doit être donnée à la protection de l’enfant

Les ordonnances de placement provisoire prononcées dans le cadre d’une enquête sont des procédures inévitables, dans l’intérêt du bébé, explique le docteur Anne Laurent-Vannier dans une tribune au « Monde ».

Paru le 14 février 2018 dans La Tribune du Monde

.

Enfants victimes de violences : mieux dépister pour mieux soigner

En mars 2017, la ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, Laurence Rossignol, a lancé le premier plan interministériel de lutte contre les violences faites aux enfants. Étalé sur trois ans, il vise notamment à améliorer le repérage et la prise en charge des enfants maltraités. Entretiens croisés avec les Dr Andrée Parrenin, Dr Martine Balençon, Dr Gaëlle Pendezec et Dr Muriel Salmona.

Paru en janvier 2018 dans le Bulletin de l’Ordre national des médecins, n°53

.

L’alliance de deux spécialités au service de l’enfant

Un collectif de pédiatres, médecins légistes et praticiens titulaires de cette double compétence, ont souhaité unir leurs forces et mettre en commun leurs savoirs pour créer la Société française de pédiatrie médicolégale. Plusieurs rendez-vous sont déjà pris pour 2018.

Paru le 9 novembre 2017 dans Le Quotidien du Médecin n°9617

.

Pédiatrie et médecine légale, une si nécessaire alliance

En février 2016 la Société Française de pédiatrie médico-légale a vu le jour, née de la volonté d’une dizaine de pédiatres et médecins légistes désireux d’améliorer la prise en charge des enfants et adolescents victimes de violences, et de remettre un peu de soin, au sens du care anglo-saxon, au cœur de la procédure judiciaire. La présidente de la SFPML, Martine Balençon, pédiatre et médecin légiste, revient sur la genèse de cette association et les objectifs poursuivis. Entretien.

Paru le 26 septembre 2017 dans Gynger, l’autre info sur la famille, l’enfance et l’éducation